Accident mortel sur l’A20 : la victime est un jeune Néerlandais de 20 ans

imageUn accident grave s’est déroulé ce samedi à 5h10 du matin sur l’autoroute A20.

Un accident mortel a eu lieu samedi matin sur l’autoroute A20, entre Cahors et Montauban. Un véhicule s’est encastré sous un camion. Son jeune conducteur est décédé.

C’est un tragique accident qui s’est déroulé ce samedi, sur l’autoroute A20, entre Cahors et Montauban, à hauteur de la commune de Montpezat-de-Quercy, et qui a donc occasionné pendant quelques heures une interruption du trafic routier en cette période de vacances.

Il est un peu plus de cinq heures du matin quand les pompiers sont alertés d’une collision entre une voiture et un semi-remorque. À leur arrivée, ils trouvent le véhicule embrasé et encastré sous le camion. Malheureusement ils ne pourront absolument rien pour le chauffeur de la voiture, un Néerlandais d’une vingtaine d’années (il est né en 1999).

Un accident grave s'est déroulé ce samedi à 5h10 du matin sur l'autoroute A20.

La passagère miraculée

Sa passagère du même âge s’en sort en revanche miraculeusement, son salut provenant sans aucun doute du fait qu’elle était en train de dormir au moment du choc et qu’elle avait donc rabattu son siège. Transportée à l’hôpital pour y subir de plus amples examens elle est ressortie en début d’après-midi avant d’être entendue par les enquêteurs. Que s’est-il passé dès lors pour qu’un tel drame se produise, en pleine ligne droite ?

Selon les premiers éléments, quatre jeunes Néerlandais étaient partis des Pays-Bas dans deux voitures différentes pour rejoindre l’Espagne et leur lieu de vacances ; les deux voitures se suivaient donc au moment de l’accident. La première aurait doublé le semi-remorque mais la seconde n’a pas pu le faire, rendant le choc inévitable. Juste après l’accident le conducteur du semi-remorque a bien tenté d’éteindre le feu avec son extincteur mais les flammes étaient beaucoup trop importantes. Les deux passagers de la première voiture, eux aussi âgés d’une vingtaine d’années, sont également arrivés rapidement sur place pour tenter de porter secours mais leurs efforts seront également vains.

lire la suite : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>