À Ploemeur, frappé à coups de taser pour son téléphone portable

l-agression-a-eu-lieu-rue-des-celtes-alors-que-le_4931436_516x330pL’agression a eu lieu rue des Celtes, alors que le Ploemeurois de 20 ans rentrait chez lui à pied, à 18 h 30, vendredi 22 novembre 2019. (Le Télégramme/Mireille Melon)

Un jeune homme de 20 ans a été frappé au pistolet à impulsions électriques par des agresseurs cagoulés et armés, alors qu’il rentrait à pied, à Ploemeur (56), le vendredi 22 novembre 2019. Son téléphone portable a été volé.

« Je suis sous le choc pour mon petit-fils. Cela fait 50 ans que toute la famille habite dans le quartier, à la sortie de la ville, en direction de Fort-Bloqué. On n’a jamais eu à subir d’agression gratuite de ce style, encore moins d’une telle violence ! » Irène L., retraitée ploemeuroise raconte, ce jeudi 28 novembre, les faits remontant à vendredi dernier. Ce jour-là, son petit-fils de 20 ans rentre à pied de chez un ami, en direction du domicile parental.

Il est 18 h 30. Rue Ronsard, il se sent suivi par un groupe d’individus, qui ne tardent pas à le rattraper. Au niveau de la rue des Celtes, les cinq hommes, tous encagoulés, l’encerclent et lui demandent son téléphone portable. L’un est armé d’un pistolet à impulsions électriques, un autre d’un couteau, et un troisième le menace avec ce qui lui semble être une arme de poing. Voulant se réfugier dans un local poubelles voisin, le Ploemeurois se fait rattraper quelques instants plus tard par l’un des agresseurs. Il le frappe au pistolet à impulsions électriques, pour obtenir le code de son mobile, avant de s’enfuir à pied. La scène n’a pas duré plus de trois minutes et s’est passée sans témoins.

Le soir même, le jeune homme, sous le choc, a été déposer plainte au commissariat de police de Lorient. Son père, scandalisé, a également envoyé un courrier au maire, Ronan Loas, ce week-end. Une enquête a été ouverte par la police de Lorient, mais les auteurs n’ont pas été identifiés pour l’instant.

Retour sur fait divers agression Ploemeur le 22 novembre 2019
L’agression se serait produite rue des Celtes, vendredi 22 novembre.

Source :  Le Télégramme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>