« À partir de maintenant, ce sera œil pour œil » : plus d’une dizaine de policiers et CRS ont reçu des menaces de morts par courrier à leur domicile

Les menaces ont ciblé des policiers habitant à Grenoble, Limoges ou encore Périgueux ainsi que leur famille.

20555367« Va jouer ailleurs avec ton flash ball, on t’a à l’oeil », panneau tenu par un manifestant entouré de CRS, le 8 novembre 2014, à Paris. (NATHANAEL CHARBONNIER / FRANCE-INFO)

Des policiers et CRS ont reçu des menaces de morts par courrier à leur domicile, à Grenoble, Limoges ou encore Périgueux, selon les informations recueillies par le service police-justice de franceinfo. On ne connaît pas pour l’instant le nombre précis de policiers qui ont reçu ces menaces mais il s’agit de plus d’une dizaine. La plupart les ont reçues jeudi 5 décembre.

Des courriers signés ACAB pour « All cops are bastards »

Selon les informations de franceinfo, trois plaintes ont déjà été déposées. D’autres plaintes vont être déposées, dont celle d’un CRS 47 de Grenoble qui a reçu une lettre jeudi. C’est sa femme qui a découvert le courrier portant la signature, ACAB, slogan anti-police, signifiant « All cops are bastards » (« Tous les flics sont des salauds »).

Le monde des bisounours est terminé. À partir de maintenant, ce sera œil pour œil. Pensez à votre famille que vous laissez seule le week-end.Extrait d’un courrier reçu par un CRS de Grenoble

« Pour chaque citoyen blessé les week-ends, ce sera un membre de la famille des forces de l’ordre qui subira les mêmes préjudices et sans remords », poursuit le courrier que franceinfo a pu se procurer.

Les syndicats réclament « la plus grande fermeté »

Alternative Police dit découvrir dans un communiqué jeudi « avec stupéfaction, horreur et colère, un courrier de menace de mort qui semble avoir fait l’objet d’un envoi en masse auprès de policiers CRS et peut-être d’autres ». Le syndicat demande qu’une enquête soit diligentée et « que la justice applique sans réserve des peines particulièrement fermes contre les auteurs sans possibilité de sursis ou de toute autre mansuétude ».  »Il est vrai qu’après les jugements pris à l’encontre des auteurs de la tentative d’homicide d’Évry, il y a de quoi avoir des craintes », indique de son côté le syndicat unité SGP Police.

Alternative Police CFDT alerte le ministre de l’Intérieur sur ces menaces « qui appellent la plus grande fermeté mais également toutes les garanties de sécurité pour les policiers et leur famille ». « C’est dans ce cadre, une nouvelle fois, qu’Alternative Police exhorte le pouvoir à prendre en considération ce type de situation pour garantir aux policiers un système dérogatoire des retraites et à améliorer sans plus tarder leurs conditions de vie et de travail », poursuit le syndicat. Il faut « cesser d’utiliser les policiers comme les faire-valoir de tous les maux de notre société », conclut-il.

Dans une note que franceinfo s’est procurée, la direction centrale des CRS incite tous les fonctionnaires qui recevraient à ce courrier à « ne pas ouvrir l’enveloppe » et à « déposer plainte en prenant toute précaution en vue de préserver d’éventuels indices et traces ».

Source : France TV Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>