Currently browsing

juin 2013

Conques-sur-Orbiel. La nouvelle gendarmerie prend forme

Les élus ont décidé de renouveler la concession France Télécom pour un an, de fixer le montant des redevances au taux plafond, 40 € par kilomètre et par artère pour les installations souterraines, à 53,33 € pour les aériennes et 26,66 € par mètre carré au sol cabines téléphoniques, armoires …

Changement à la tête de l’escadron de gendarmerie mobile

Blois L’escadron de gendarmerie mobile 46/3 de Blois s’apprête à dire au revoir à son chef. Après quatre ans passés à sa tête, le commandant Philippe Assou va rejoindre Nantes (Loire-Atlantique) et la gendarmerie départementale où il va prendre la direction d’une compagnie forte de 200 militaires. Originaire de Saint-Nazaire, Philippe …

Drôme : policiers et gendarmes aux trousses du père de famille

El Kadaoui est suspecté d’avoir tué son épouse et ses trois enfants C’est dans le Volkswagen Touran du père de famille que les enquêteurs ont découvert mardi les corps sans vie de ses trois enfants, à Saint-Paul-trois-châteaux. Malgré un signalement adressé à l’ensemble des forces de gendarmerie et de police, …

Importante opération de gendarmerie dans le Nord-Mayenne

Lors d’un contrôle de stupéfiants, ici négatif. Ce jeudi, une quarantaine de gendarmes sont déployés sur les routes du Nord-Mayenne, dans le cadre d’une opération de lutte contre la délinquance routière et les cambriolages. Les miliaires, assistés de l’hélicoptère et de l’équipe cynophile, multiplient les contrôles jusqu’en fin de journée. …

Enquête sur l’ex-gendarme Paul Barril dans le dossier rwandais

Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire après le dépôt d’une plainte de plusieurs ONG qui accusent l’ex-officier de gendarmerie Paul Barril de « complicité de génocide » en 1994, au Rwanda, a-t-on appris jeudi de source judiciaire. /Photo d’archives/REUTERS/Charles Platiau Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire …

Fous des gendarmes dans l’Eure !

Défense. Une centaine d’enfants ont assisté, hier, à des démonstrations musclées assurées par les militaires du Groupement de surveillance et d’intervention de la gendarmerie d’Évreux. L’interpellation d’un malfaiteur peut parfois nécessiter l’intervention d’un chien ayant du « mordant ». La victime, un gendarme en l’occurrence, est ici équipée d’une combinaison …