17 novembre : le ministère de l’Intérieur réagit à l’appel à la grève des PV

Christophe Castaner et Laurent Nuñez ont rappelé jeudi au syndicat Unité-SGP que « rien ne peut justifier que l’on refuse d’appliquer la loi ».

17527030lpw-17527040-article-castaner-nunez-interieur-jpg_5710139_660x281

Le syndicat Unité-SGP a appelé à une journée « sans PV » le 17 novembre prochain en soutien aux « Gilets jaunes ». L’annonce n’est pas passée inaperçue. Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, et le secrétaire d’État Laurent Nuñez ont rappelé jeudi que « rien ne peut justifier que l’on refuse d’appliquer la loi », dans une déclaration commune.

« SGP FO se trompe », estiment Christophe Castaner et Laurent Nuñez. Les contraventions ne sont pas une collecte d’impôt mais un moyen de protéger les automobilistes, les piétons, les cyclistes, les personnes en situation de handicap qui ont besoin de stationner leur véhicule », précisent-ils.

« La mission de la police nationale est sacrée »

« Rien ne peut justifier que l’on refuse d’appliquer la loi, pas même une campagne électorale », ajoutent-ils. Les élections professionnelles au ministère de l’Intérieur sont prévues du 30 novembre au 6 décembre.

« La mission de la police nationale est sacrée, elle est une. Nul ne peut se prévaloir de décider de la remplir partiellement ou pas. Ce serait nuire à la police elle-même, à sa vocation, à son impartialité. Nous en appelons à la responsabilité et au sens du devoir de chacun », concluent finalement MM. Castaner et Nuñez.

Lire aussi Prix des carburants : pourquoi le gouvernement n’entend pas céder

Source : Le Point

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>